Crème dépilatoire, rasage ou épilation ? 

C'est quoi la différence ?

Crème dépilatoire : comme un rasage mais chimique au lieu d'être mécanique. Malheureusement pas durable. et peu rendre le poil plus dur.

 

 

Parmi les méthodes d'épilation à réaliser chez soi, la crème dépilatoire - ou épilatoire - fait partie de celles que l'on connaît depuis des décennies. Pourtant, aujourd'hui, ce n'est pas le procédé qui fait le plus parler de lui parce qu'il peut s'avérer dangereux et que les résultats sont souvent décevants. On vous en dit plus dans cet article..

C’est facile et ça va vite, l’épilation avec les crèmes soufrées. Mais sont-elles tout à fait sans danger? Sur une peau saine, sans irritation, blessure, et en respectant la notice, pas de soucis, selon les spécialistes.

 

«Les crèmes dépilatoires sont des substances chimiques qui sont utilisées pour dissoudre la racine du poil, elles peuvent un peu pénétrer à l’intérieur du follicule.» Les crèmes dépilatoire contiennent toutes de nombreuses substances toxiques et allergènes. consultez la page d'information de UFC QUE CHOISIR : https://www.quechoisir.org/comparatif-ingredients-indesirables-n941/liste/epilation-sci723/produit-a-risque-si1/ 

Si on respecte les instructions: pas d’inquiétude «Ce sont des produits qui sont sur le marché depuis des années, qui sont connues. Et généralement, lorsqu’elles sont utilisées sur une peau saine et en suivant les instructions du fabriquant, il y a très peu d’effets secondaires.» dit la dermatologue allergologue.

Il faut bien entendu vérifier la date de péremption des crèmes que vous gardez dans votre salle de bain. Et les jeter si elle est dépassée.

Rougeurs et brûlures

Une peau saine fait barrière. «Le problème, c’est qu’on les utilise parfois sur des peaux où il y a de l’eczéma, ou des peaux abîmées par une plaie ou une infection, ou irritées par une autre substance ou un autre procédé… Ou qu’on ne respecte pas la marche à suivre du mode d’emploi.»

Et là, on paie cash: on peut avoir des réactions d’irritation, des rougeurs. «Cela peut aller jusqu’à des brûlures cutanées», dit la spécialiste.

Le constituant principal des produits dépilatoires est un dérivé soufré. «Dans de rares cas, il peut donner des allergies. Mais la plupart du temps, ce sont les réactions irritatives qui sont à l’origine du problème.»

Rasage ou crème, les différences :

L’épilation au rasoir

Simple, pratique, facile à transporter, rapide et économique, le rasoir est une méthode d’épilation très utilisée. Toutefois, c’est aussi celle qui est la moins recommandée par les esthéticiennes. Même lorsqu’il est bien utilisé, le rasoir ne vous offre seulement 2 à 3 jours de tranquillité avant la repousse.

Comment fonctionne le rasoir ?

Le rasoir vient à bout des poils en les coupant à ras, sans arracher le bulbe. Il fonctionne donc différemment de la cire (froide ou chaude) et de l’épilateur, qui arrachent le poil dans son ensemble et peuvent réduire progressivement la pilosité. Avec le rasoir, le poil a tendance à devenir plus rigide et plus dense au fil des rasages. Le rasage est une technique qui peut être utilisée seule, mais aussi pour effectuer des retouches entre deux épilations à la cire ou à l’épilateur. Si vous optez pour l’épilation définitive au laser, il vous faudra également utiliser un rasoir avant les séances.

On distingue deux types de rasoirs. Tout d’abord, le rasoir manuel est doté d’un manche et d’une tête où se trouvent les lames (2 à 5 lames selon les modèles). Ce système rase les poils de très près. Parfois, les lames sont entourées de bandes hydratantes ou d’un bloc de savon qui favorisent la glisse sur la peau. Ensuite, le rasoir électrique présente l’avantage de réduire les risques de coupure et de ne pas nécessiter de recharges. Il existe des rasoirs électriques à grille : les lames font un mouvement de va-et-vient de gauche à droite et sont protégées par une grille à travers laquelle les poils passent pour être rasés. Les rasoirs électriques à têtes rotatives possèdent plusieurs lames circulaires sous une grille plus fine. Ils sont généralement plus maniables et permettent de raser des zones plus difficiles d’accès. Parfois le rasoir électrique est accompagné d’accessoires et d’embouts pour effectuer un gommage avant le rasage ou raser avec beaucoup plus de précision. Il peut aussi être waterproof, ce qui permet de l’utiliser sous la douche ou dans le bain en toute sécurité.

De la méthode la plus naturelle aux toutes dernières technologies, les techniques d’épilation diffèrent au gré des caractères. Selon que vous soyez pressé ou douillet, que vous recherchiez une méthode douce ou radicale, découvrez le moyen le plus adapté à vos besoins pour venir à bout de votre pilosité.

L’épilation au rasoir

Manuel ou électrique, le rasoir est un indispensable lorsque l’on cherche à se débarrasser de ses poils rapidement, discrètement et sans perte de temps. Grande alliée de la dernière minute, l’épilation au rasoir est aussi la plus indolore et la plus facile à réaliser soi-même, tout en économisant les frais que génèrent les soins en institut.

Le rasoir ne permet toutefois pas de retirer le bulbe du poil. Il se contente de le couper à la surface de la peau, ce qui le rend plus épais à sa repousse. Celle-ci est d’ailleurs plus rapide, ce qui augmente la fréquence de rasage, au détriment des peaux sensibles. La peau n’est pas toujours douce, en raison des poils incarnés causés par le rasage, et le passage du rasoir est souvent à l’origine de petites entailles et coupures. Dans les zones du corps les plus sensibles, il est fortement déconseillé de recourir au rasoir, voire interdit sur le visage pour éviter une barbe naissante. De plus, le rasage provoque souvent des picotements et des démangeaisons à la repousse du poil qui de surcroit survient 2 à 5 jours après le rasage :( Pas très durable et provoque pas mal de désagréments.

L’épilation à la crème dépilatoire

Solution chimique qui dissout la tige du poil à la surface de la peau, la crème dépilatoire est tout aussi simple d’utilisation que le rasoir et reste indolore. La différence principale entre les deux méthodes réside dans le fait que le poil ne repousse pas aussi vite lors d’une épilation à la crème, et il n’est pas aussi dru qu’après un rasage.

Il faut toutefois être vigilant lorsque l’on utilise une nouvelle crème dépilatoire. Sa composition chimique lui confère un fort potentiel irritant, et il est recommandé d’effectuer un test d’allergie au préalable pour éviter les rougeurs et les irritations à son contact. Il faut aussi noter que les crèmes dépilatoires, bien que parfumées, dégagent une forte odeur plutôt incommodante et que la partie traitée peut être photosensible durant les heures qui suivent son application. On vous déconseille ce procédé.

L’utilisation d’un épilateur électrique

Ces appareils ont l’avantage de déraciner les poils plutôt que de les couper, ce qui ralentit considérablement leur repousse tout en laissant la place à des repousses plus fines et moins fournies. Ce traitement est rapide, et s’applique aisément et en tout temps grâce au format pratique des épilateurs électriques.

Bien que faciles à transporter, ils sont néanmoins si bruyants qu’ils n’offrent aucune discrétion aux personnes qui y recourent. La partie traitée reste douloureuse durant plusieurs minutes, et des rougeurs et des poils incarnés surgissent rapidement chez les personnes ayant un épiderme délicat.

L’épilation à la cire tiède 

Chaude, tiède ou froide, la cire est un incontournable pour ceux qui recherchent une peau douce à l’approche des beaux jours. Souvent pratiquée en institut pour obtenir des résultats impeccables, l’épilation à la cire offre des résultats durables qui réduisent la fréquence des soins, et les poils qui repoussent sont de plus en plus fins au fil des séances. La cire froide est très bien tolérée par les peaux sensibles, mais elle reste difficile à utiliser pour les non initiées. L’épilation à la cire ne peut être utilisée que si le poil est assez long pour être attrapé, et son application est douloureuse, principalement lors des premiers soins. Mais le résultat est là ! Une peau douce et saine pendant 6 semaines. ça change des 2 à 6 jours des crèmes dépilatoires et du rasage. 

L’épilation à la lumière pulsée

Proche de la technique du laser, une impulsion lumineuse qui se transforme en chaleur vient détruire le follicule pileux à travers la mélanine qu’il contient. De la même manière, il fait prévoir de plusieurs séances d’intervention. Les risques de brulure sont toutefois largement diminués et le traitement mieux toléré dans son ensemble.

Il peut toutefois provoquer des rougeurs et des picotements, et il est suggéré de ne pas exposer la partie traitée au soleil pour éviter les risques d’inflammation. La douleur peut se faire ressentir chez certains, malgré une efficacité limitée sur les poils blancs ou clairs qui ont moins de mélanine.

Alors? Êtes-vous plutôt rasage ou épilation ?

Ces techniques présentent toutes des avantages et des inconvénients que l’on doit considérer lorsque l’on souhaite se débarrasser de ses poils disgracieux. 

Nos instituts à Paris

 

Ouvert 6j/7

Lun - Sam : 10:00 21:00

Dimanche : 12:00 20:00

Customer Service

01 822 839 29
 

Nous répondons à vos questions 6j/7

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 epilation-homme.net est un site édité par le département Média de la société ESTHETIC STRATEGY S.A.S

LOGO_BLUECORNER_1_CARRE.png